CITATION DE LA SEMAINE

La nouvelle grille d'évaluation des professeurs, en usage dès la rentrée de septembre 2017, ressemble furieusement aux méthodes de management de France Télécom.

Résultat  : 23 suicides

DATES IMPORTANTES

 

OUVERTURE MUTATIONS INTRA : 12 mars 2018. Contactez-nous !!! click here

just click for source  

MUTATIONS INTER, ouverture de SIAM LE JEUDI 16 novembre à midi : le Snetaa-Fo vous renseigne le plus tôt possible et vous défend au ministère, contrairement à AD click the following article

http://aquatech.sk/map  

MARDI 05 DECEMBRE : Conseil Syndical Académique du SNETAA-FO au lycée Le Corbusier à ILLKIRCH click here

Connexion utilisateur

                                                article source

Adhésion credit-impot

http://kunnai.ro/map  

http://advancedtechniques.com/map  

Vous êtes ici

Accueil

« AVENIR PROFESSEUR » ! UNE MACHINE A ECARTER LES PLP ?

Afficher en "flash info": 

Au Journal Officiel du 17 janvier 2013 ont été publiés les décrets et arrêtés concernant le cadre « avenir professeur ».

Oui, très bien, il faut recruter … et pré recruter des professeurs. Il était temps ! Car la baisse drastique du nombre de candidats est réelle. Et souvent il n’y a même plus de solution pour assurer des remplacements ! Le SNETAA avait largement dénoncé les causes de ces régressions jamais vues.

Alors, le Ministre a arbitré son choix pour ces emplois « avenir professeur » : 2604 euros pour l’année pour les futurs candidats, et le tuteur qui les accueillera recevra 300 euros. Sans commentaire… ou je me fâche !!!

Maintenant, si l’on analyse ce cadre « Avenir Professeur » à la lumière des recrutements et pré-recrutements nécessaires au niveau des PLP, on comprend que les PLP ont été négligés une fois encore !!!

S’il s’agit des recrutements des PLP dans leur globalité : qui va se soucier dans le supérieur des mots : SEGPA- EREA- CAP- BEP- Bac Pro- BTS- BMA- DMA ?

S’il s’agit des PLP d’enseignement général, y a-t-il des pilotes pour la bivalence dans le supérieur ? Je n’y crois pas ! Vraiment.

S’il s’agit des PLP des disciplines professionnelles, où, dans toutes les académies y a-t-il des accueils possibles pour tous les métiers à couvrir ? Mais on sait bien que ce n’est pas possible !!!

DONC, MONSIEUR LE MINISTRE ! REVOYEZ VOTRE COPIE POUR LES PLP !

Et adaptez efficacement votre projet de recrutement à la spécificité inévitable des PLP qui forment et qualifient le tiers des élèves du second degré.

Ecoutez le SNETAA, il sait «de quoi il cause » !

Il y a toujours eu des centres spécifiques pour tenir compte des diversités des métiers des PLP et des diversités des formations et des pré-recrutements (cycles préparatoires) dans ce secteur. Il y a eu les 8 ENNA (Ecoles Normales Nationales d’Apprentissage)  puis dans les IUFM  les mêmes 8 académies spécialisées pour les PLP en métropole et DOM (Toulouse, Lille, Lyon, Nantes, Versailles, Créteil, Strasbourg, Bordeaux). Evidemment, le SNETAA sait très bien que le « supérieur » n’est pas compétent pour l’ « enseignement professionnel » et que toutes les académies ne seraient pas efficaces si toutes avaient à s’occuper de former les PLP dans toutes les disciplines ! Dément.

Alors, Monsieur le Ministre, même si nous n’avons pas encore officiellement d’enseignement de la philosophie en Lycée Professionnel, allez-vous intégrer les PLP dans votre réflexion pour recruter  et pré-recruter des PLP ? Avec le SNETAA nous attendons !

CONTACTS

 

 

Site SNETAA NATIONAL

 

 

Académie STRASBOURG